mardi 29 juin 2010

Non !!! ces cadeaux ne sont pas pour vous clients de Orange Tunisie

Comme j'ai la fâcheuse habitude de m'inscrire dans tous les sites et newsletter que je croise sur Internet, j'ai reçu un e-mailing de la part d'Orange, un joli e-mailing d'ailleurs, ça m'a étonné qu'il soit si bien foutu que je me suis demandée quelle boite tunisienne a fait ce beau travail ? (excusez mon sarcasme mais j'ai reçu tellement d'horreurs ces derniers temps). Je n'ai pas eu à chercher longtemps,  j'ai ensuite aperçu que c'est de la part de "boutique Orange.fr" Oh oui bien sur, ces destinations de rêve : Kenya, New York, Egypte (de 9 à 12 jours, on ne parle pas d'une nuitée) ça ne peut pas être pour nous les tunisiens, depuis quand on a le droit aux vacances à l'étranger ?? (moch men sebrna) Et apparemment les français le savent bien ça !! 
Sans oublier qu'il y a aussi d'autres cadeaux pour les français : LCD, PC, appareils photos, consoles de jeu,...




La question est : que  réserve Orange Tunisie pour ses clients pour cet été? Son premier été en Tunisie?? 
C' est vrai qu'on est assommé par toutes sortes d'actions médiatiques pendant l'été mais si c'est pour gagner des voyages (même à Tripoli #TounsiTamme3), on ne nous aurait pas cassé les pieds pour rien.
Alors Orange, serais tu aussi généreuse en Tunisie qu'en France ??
Nesrayne

dimanche 27 juin 2010

Quand les marques étrangères débarquent en Tunisie



Après l'arrivée d'André et de 3Suisses, il y aura certainement d'autres marques qui débarqueront en Tunisie dans les mois à venir. Le marché tunisien de prêt à porter s'avère juteux pour ces marques qui font fabriquer leurs produits dans notre pays contre un salaire de misère, profitant de la précarité de ces "bent ma3mel" et de leurs situations familiales difficiles. Et le profit ne s'arrête pas la, il en est aussi question de ces acheteuses prêtes à débourser leur salaire pour s'offrir un produit "importé", eh oui c'est aussi grâce à ces acheteuses aveugles pour ne pas dire bêtes que les marques étrangères font fortune dans notre pays car ceux qui "ont les moyens" font leurs shopping à l'étranger, surement pas chez 3suisses et ça ne leur coute pas plus cher. Le comble de l'histoire, c'est que ces marques nous revendent ensuite leurs produits à des prix exorbitants par rapport à ceux appliqués dans leurs pays, en voici quelques exemples que j'ai relevé dans les sites Web de 3suisses.fr et 3suisses.tn.






              






























En voulant me renseigner un peu plus sur le sujet j'ai tapé "loi 72 tunisie" dans Google, un groupe sur facebook dédié à la loi 72 apparait en 7ème position où il suffit de communiquer son numéro et sa commande (article, taille, marque, ..) pour s'octroyer des articles guess, temps des cerises, ... comme quoi "Elli yasra9 yeghleb Elli Y7a7i !" 
Et ben vive le commerce parallèle :)


Nesrayne 

lundi 14 juin 2010

Zut, je n’ai plus 25 ans

Je ne suis pas du tout très consommatrice de téléphonie mobile, je dirais même que si tous les tunisiens étaient comme moi, Tunisiana aurait plié bagage pour son Egypte depuis des lustres et Orange Tunisie n’aurait jamais fait son plongeon. Mais l’article « Cet été sera illimité » du blog critique du Web tunisien a suscité ma curiosité, j’ai donc consulté les sites des opérateurs Elissa et Orange pour voir un peu où en est cette histoire d’illimité. Je remarque que la marque nationale a préparé des offres alléchantes pour le moins qu’on puisse dire pour ses jeunes de moins de 25 ans pour cet été et avec de vrais illimités « NON STOP » et des formules variées où chacun trouve son compte. La procédure est clairement expliquée pour choisir son numéro préféré il suffit de composer quelques chiffres puis # et l'offre est activée. Pour le prix de la minute, rien à dire, c’est le prix le moins cher du marché 100 millimes la minute, c’est vraiment imbattable!

Par contre, Pour Orange Tunisie c’est toute une histoire :

Déjà je ne vois pas pourquoi je m’engagerai pour 12 mois auprès d’un opérateur ou autre, le terme « engagement » provoque chez moi une sorte de répulsion déjà et puis on se trouve obligé de dépenser 180 dinars par an au minimum pour avoir le forfait le moins cher soit pour un peu moins d’une heure et demi de communication par mois.
Je ne vois pas aussi comment on pourrait contrôler son budget comme ils le disent quand il est possible de recharger sa ligne quand son forfait est épuisé et appeler pour plus cher (190 Mil/min au lieu de 170 Mil/min).
Et puis pour choisir son numéro préféré, il faut appeler le service client ou se rendre à un point de vente, mais pourquoi compliquer les choses ? Pourquoi ça ne se fait pas comme pour Elissa juste en tapant quelques chiffres ?

Pour finir, j’ai adoré cette phrase qui commence par « Afin de garantir la qualité de service de manière équitable entre ses abonnés » et qui vous informe que votre illimité est limité, la jolie arnaque !


Bref, en réponse @lemahdois  « que le meilleur gagne !» je dirais qu’il est clair que là, la meilleure c’est sans doute la marque tunisienne Elissa.



Nesrayne 

jeudi 3 juin 2010

Comment les autres nous perçoivent, LA HONTE

Je remarque qu’on parle de plus en plus sur le Web sur la conduite irresponsable en Tunisie  et les incivilités des usagers de la route, une excellente initiative d’ailleurs avec tous ces accidents que je croise chaque jour sur ma route au boulot, le bruit des sirènes devient si familier que l’on ne s’aperçoit plus du passage d’une ambulance, mais ou va-t-on là ??  
Matunisie en parle dans son groupe facebook
Zizoo from Djerba  nous compare aux américains dans son post  « Eduquer... Sensibiliser... Punir! » Et à ce propos voici ma contribution, même si je vais juste me contenter de traduire des informations que j’ai trouvées dans le site « US département » qui balance notre triste réalité aux touristes américains qui comptent venir en Tunisie :
« Sécurité routière et l'état des routes: dans un pays étranger, les citoyens américains peuvent  rencontrer des conditions de la route qui diffèrent sensiblement de celles des États-Unis.
Les informations ci-dessous concernant la Tunisie sont fournis à titre indicatif seulement, et
ne peuvent pas être tout à fait exactes dans un endroit précis ou une circonstance particulières.
Conduire en Tunisie peut être dangereux. Il est recommandé aux visiteurs d'éviter de conduire la nuit à l'extérieur de Tunis. Les pratiques de conduite sont « pauvres ». Les conducteurs ne parviennent pas à obéir aux règles de la route, même en présence de la police. Les signalisations routières sont souvent ignorées, et les conducteurs conduisent parfois des véhicules sur le mauvais côté de la route (contre sens). Les conducteurs les plus rapides ont tendance à conduire sur la gauche tandis que les conducteurs plus lents restent sur la droite. Les marquages des voies de circulation sont largement ignorés. Bicyclettes, cyclomoteurs et motocyclettes circulent sans feux ou réflecteurs, ce qui les rend difficiles à voir. Les automobilistes doivent aussi être s’attendre au passage des animaux sur les routes, en particulier dans les zones rurales.
Les piétons présentent un défi supplémentaire car ils perturbent en permanence le trafic (même sur les routes à accès limité) et ne font pas attention aux véhicules. 
Les piétons et les cyclistes doivent être conscients que les conducteurs ne s’arrêteront pas toujours  aux  passages pour piétons ou feux de circulation. La conduite défensive est un must lors de la conduite en Tunisie. Le conducteur peut être arrêté pour l'inspection par les agents de police dans les villes et sur les routes à tout moment, et les conducteurs doivent se conformer. »


Nesrayne