samedi 9 avril 2011

:'(

Je dédie ces quelques lignes a mon grand Professeur Néji Gharbi décédé le 08 Avril 2011 a Tunis.
Que Dieu le Tout Puissant lui accorde sa sainte miséricorde et l'accueille en son vaste paradis.
Un professeur comme si Néji est une rareté, tous les membres du Laboratoire de Chimie de la Matière Condensée de Montfleury dont il était directeur et ou j ai fait mes premiers pas en recherche en témoigneront ... 
Que dieu lui préserve sa famille ... 
Nesrayne

mardi 5 avril 2011

Hommage a Zouhair Yahyaoui - JTN 2011

Les journées de la Tunisie nouvelle a Montréal se sont déroulées entre le 31 Mars et le 3 Avril 2011 pour célébrer la révolution tunisienne mais surtout pour réfléchir ensemble sur le sort de ce tournant politique tant attendu. D'ailleurs l'article de Kapitalis présente un excellent récapitulatif de cet évènement.

Concernant ce post, je raconterai ma journée du 2 Avril ou j'ai assisté aux conférences organisées en l'honneur de  Zouhaier Yahyaoui (que son âme repose en paix) connu sur la toile sous le pseudo Ettounsi.

Zouhaier Yahyaoui - Ettounsi 
Le thème de ces conférences était le rôle des médias sociaux et du Web 2.0 dans la révolution qui secoue le monde arabe présentement.

Taieb Moalla a commencé par une brève présentation de qui était Zouhair Yahyaoui et quel était son rôle dans l'initiation de la cyber-dissidence Tunisienne.
Pour ceux qui ne le connaissaient pas, voici une brève description du site des JTN.

"Connu sous le pseudonyme Ettounsi (littéralement le Tunisien) qui l'avait rendu célèbre dans le paysage virtuel tunisien, Zouhair était un diplômé en économie qui sétait transformé par la force de ses convictions, en un activiste sur la toile.
Il fut un des pionniers de la cyber-dissidence en créant en 2001 son site web « Tunezine », un lieu d'échange et de libre expression. Dans un pays où la critique du régime était réprimée sévèrement et à une époque où les médias sociaux tel que Facebook n'existaient pas encore, «Tunezine» était une bouffée d'air frais pour de nombreux Tunisiens assoiffés de libertés. Son courage et ses convictions lui ont valu d'être emprisonné, puis torturé. Mais cela ne ' pas empêché de poursuivre son combat pour ses droits et libertés. Un ami de Zouhair confiait «Il dénonçait les injustices haut et fort, et se permettait de dire tout haut ce que d'autres pensaient tout bas ».
Nous aimerions rendre un humble hommage à Zouhair Yahyaoui qui nous a quittés le 13 Mars 2005. A celui qui a osé défier l'ogre totalitaire avec son clavier et la force de ses idéaux, nous lui dédions volontiers la «Révolution» tunisienne de cet hiver. Que son âme repose en paix."


Houssein Ben Ameur (@Houssein) fondateur de tn-blogs et auteur du blog HouBlog a ensuite parlé de la naissance de la blogosphère tunisienne et de son évolution depuis 2001. Je vous présente quelques photos de sa présentation ou certains se reconnaîtront :)



















Nous avons ensuite eu droit a un discours de Sami Ben Romdhane (@SamiTunis ) fondateur de TnLabs pour expliquer les fonctionnalités du site et discuter de la révolution tunisienne.


Nous avions aussi eu le plaisir d'avoir Z le créateur des fameuses caricatures de ZABA en visioconférence et Mr Sofiene Guerfali de Nawat.

L’après midi il y a eu une deuxième conférence intitulée « Des transitions démocratiques en Espagne, au Mexique et en Roumanie et de la naissance de nouvelles démocraties » avec trois professeur :

- Mme Magda Popeanu pour La Roumanie. Enseignante, Membre de Projet Montréal pour le district Côte des Neiges.
- M. Manuel Español Echevarría pour L'Espagne. Professeur de linguistique, Université Laval, Québec (Québec).
- M. Javier Vargas de Luna. Professeur de littérature latino-américaine, Université Laval, Québec (Québec).

 Les trois conférenciers ont parlé des révolutions qui ont secoué leurs pays quelques dizaines d’années avant nous (eh oui il était temps), j'ai particulièrement apprécié l'intervention de Madame Popeanu qui a préparé une excellente présentation résumant en quelques slides les similitudes intrigantes entre les régimes Ben Ali et Ceausecu.

Le soir on a eu le droit a un concert de BendirMan, accompagné de la slammeuse Kehna ou Queen K (J'ai adoré le deuxième texte surtout :), du guitariste Saber Gallali et de Nedjim Bouizzoul de Labess. Les photos en disent long sur l'ambiance :)) , il faut dire aussi que BendirMan ne manquait pas d'humour...

Enfin un grand merci a Avant Scene production et a Karim Rmadi pour l'organisation de ces journées et aussi a l'association Tunisientraide qui a été présente pour vendre ses délicieux gâteaux fait par les filles ( Aida, Mouna, Nadia,...) et du café pour collecter des fonds et aider la Tunisie ...







PS : more photos coming soon :)
Nesrayne